Colloque – 7 juillet – La performance opérationnelle dans le logement social et intermédiaire

16 Jun 2022 | Événement

Table ronde n°1, La performance dans un contexte macroéconomique incertain

L’habitat social n’est pas singulier, mais pluriel. Quelle diversité de contextes dans un monde où 60% du monde social se retrouve concentré en volume entre 3 villes : Paris, Lyon, Marseille ! Et pourtant ces mondes du logement social et intermédiaire se retrouvent face à une urgence unique : s’adapter à un contexte sans cesse plus contraint sur les plans macro-économique, environnemental et démographique. La raison d’être du secteur n’a jamais été plus pressante : servir l’utilité générale en logeant les plus démunis à prix réduits. Comment la transformation digitale peut-elle servir cet intérêt général en générant plus de performance opérationnelle, sociale, et environnementale ? Quels outils à notre disposition, et à quels coûts ? Comment la data peut-elle produire plus de cohésion et solidarité sociale face à ces multiples défis ?

Table ronde n°2, La numérisation comme source de performance

Alors que l’inflation entame sans pitié le pouvoir d’achat des ménages les plus modestes, la mission du logement social se fait de plus en plus urgente : générer de la performance opérationnelle en des temps incertains pour faire face aux défis économique, environnemental, démographique et territorial. Le meilleur allié du secteur dans cette entreprise reste la numérisation. Impossible d’optimiser ce que l’on n’a pas mesuré, impossible de mesurer de façon fiable ce que l’on n’a pas numérisé.
A l’avant-garde de la transformation digitale, le logement social et intermédiaire fait office de pionnier qui peut, grâce à des expérimentations précoces, maintenant éclairer le secteur dans son ensemble quant aux résultats concrets obtenus. Quels retours sur investissements d’intérêt général la numérisation a-t-elle engendré jusqu’à présent ? Comment mettre les dernières innovations au service de l’utilité générale pour le secteur tout entier dans les mois et années à venir ?

Table ronde n°3, La performance pour financer les transitions environnementale et démographique

En France comme partout dans le monde s’est imposé un nouveau paradigme démographique. Avec la poursuite de l’allongement de l’espérance de vie et l’arrivée aux âges avancés des générations issues du baby-boom, la France compte 3 aînés supplémentaires toutes les 5 minutes. Comment l’habitat social peut-il adapter son offre de services à des occupants en perte d’autonomie ? A cette révolution démographique vient s’ajouter l’urgence climatique. C’est une véritable course contre la montre qui s’est engagée pour d’une part, éradiquer les passoires thermiques et de l’autre, accélérer et massifier la rénovation du parc social. Face à ce double défi de l’efficience énergétique et de la transformation démographique, la donnée immobilière est l’arme la plus sûre contre le carbone et l’allié le plus fiable pour la solidarité envers les aînés. Fort de données immobilières fiabilisées, le logement social et intermédiaire est en mesure de piloter son patrimoine avec efficience et résilience.
Comment la transformation digitale nous permet-elle d’honorer nos responsabilités multiples, celles que nous avons vis-à-vis de nos aînés, et celles vis-à-vis des générations futures qui hériteront de notre planète et de notre habitat ? Quelles pistes de financement se dessinent-elles déjà ?

Fédération Nationale des Travaux Publics

3 rue de Berri, 75008 Paris

en_USEnglish